AUGMENTÉS 01 : NEUROHACKERS

4,99

2010 : Mat est un programmeur français qui mène en privé des recherches sur l’exocortex, une prothèse neurale très avancée. Un drame à l’autre bout du monde va le forcer à revoir bien des conceptions.
2011 : Durandal est un agent technique du Bureau, une organisation criminelle tentaculaire au service des puissants. On l’envoie à Tahiti pour résoudre une affaire de thérapie génique clandestine. Sur place, il va aller de surprise en surprise…

UGS : 00010A Catégorie :

Description

Premier roman de Sylvain Kernel, Augmentés sera publié en trois parties.
Neurohackers est donc l’ouverture de ce roman post-cyberpunk. L’histoire se déroule de nos jours entre la France, la Polynésie et le Japon.
Substitution sensorielle, génétique, robotique, interfaces neurales, théorie du complot et transhumanisme, voilà quelques-uns des sujets abordés dans ce tourbillon futuriste. Un livre qui, à coup sûr, vous fera cogiter pendant des heures.

Configuration requise :
PC, Windows 10, Windows 7, Windows XP, équipé d’une carte graphique 3D.
Taille du fichier :
environ 60 Mégas
SHA256 (version complète) :
0fef9f081ca63c2fd945adde5c5f3549adad19aea09b161fcb3fd5cc0e3a0719
SHA256 (version démo) :
f36436750011d3a86598ba5dc44fcc2c8b12cee93510e132c3dc85f6e755693a

Extrait :

« […]L’avant-garde de la posthumanité s’élaborait désormais avec calme et ingéniosité dans la pénombre striée de lasers de millions de garages particuliers. Dans les salles ouvertes aux quatre vents des hackerspaces. Au milieu de rires et de conversations passionnées, dans une odeur de soudure et de pizza froide, parmi les pinces croco, les rouleaux de chatterton, les barrettes de RAM, les platines électroniques aux architectures publiques, les FPGA, les capteurs CCD de récupération, les aimants au néodyme-fer-bore et les servomoteurs de précision.
Dans ce creuset technologique populaire dont allaient surgir des merveilles.
Il ne s’agissait plus du tout de se la raconter ou de foutre le bordel. Les hackers, au sens noble, étaient en cours de mutation vers le stade suivant. Celui du neurohacker. La toute première génération avec en première ligne Jin, Yui, Lance, François, Laura, Skull, et moi bien sûr, tous avec nos interfaces spécialisées, l’esprit déjà environné d’un exocortex primitif, une galaxie de logiciels presque commensaux à force d’ergonomie.
Pas encore tout à fait des cyborgs, mais ça se jouait à un cheveu.[…] »